ImplantationauxUSA|information

Informations

Investir aux USA en 2022. Le visa investisseur reste la solution préférée pour venir travailler et


En effet, le taux d'approbation des visas E-2 est resté le même d'une année sur l'autre à un taux d'approbation de 89 %. Les cotes d'approbation des visas E-2 sont nettement plus élevées que celles de nombreux visas de non-immigrant. Le taux global de refus de visa pour les non-immigrants est passé de 22% en 2018 à 26% en 2019, à l'exception du visa E-2.

Le visa E-2 est ainsi l'un des visas les plus populaires utilisés par les investisseurs pour entrer aux États-Unis. Que ce soit pour acheter une entreprise existante ou pour démarrer votre propre entreprise. L'essence du visa est que l'investisseur en démarrant une entreprise américaine apportera soit une idée innovante, reprendra une affaire et créera des emplois pour les travailleurs américains. L'investisseur doit être citoyen d'un pays qui a un traité d'investissement avec les États-Unis et il ou elle doit posséder au moins 50 pour cent de l'entreprise pour être admissible. De nombreux pays se qualifient, (notamment la France, la Belgique, la Suisse, …) bien que certains importants, comme l'Inde, la Chine et la plupart des pays du Moyen-Orient à l'exception d'Israël, ne qualifient pas.

L’investissement doit être fait dans une entreprise active (non passive comme un investissement purement immobilier)

Habituellement, un visa E-2 est délivré pour cinq ans et est renouvelable par tranches de cinq ans aussi longtemps que l'entreprise est en activité : depuis 2019, le visa est délivré pour 25 mois pour les ressortissants Français, alors qu’il est toujours délivré pour 5 ans pour les ressortissants Belges et 4 ans pour les ressortissants Suisses. Il existe des méthodes pour convertir le visa E-2 en carte verte si l’investisseur répond à certains critères notamment.

L'obtention d'un E-2 implique généralement le dépôt d’un business plan sur cinq ans prévoyant les revenus et les dépenses, et implique également dans le cas d’un rachat d’entreprise, de fournir en plus la copie des états financiers ou une évaluation de la valeur d'une telle entreprise, ou un ensemble des documents de franchise lorsqu'une personne investit dans une franchise. Le but est de soumettre un dossier au consulat qui permettra de démontrer à l’officier consulaire que c’est une « bona fide » entreprise et que l’investisseur a les qualités pour manager l’entreprise et que cette entreprise sera génératrice d’emplois en plus de permettre a l’investisseur de vivre avec sa famille.

Délai de traitement du dossier : vous pouvez consulter le site : https://travel.state.gov/content/travel/en/us-visas/visa-information-resources/wait-times.html#

Avant la pandémie, les visas E-2 étaient délivrés assez rapidement. Dans la plupart des cas, l'investisseur pouvait entrer aux États-Unis avec un visa E-2 en quelques mois. Cependant, alors que la pandémie frappait et que Covid-19 se propageait, la plupart des consulats américains dans le monde ont fermé et ne traitaient que les visas des travailleurs essentiels. Cela a entraîné un arriéré croissant de demandeurs de visa E-2. L'arriéré s'est considérablement accru au fil du temps.

Pour le consulat en France, nous avons pu obtenir des RDV fin février mais la période d’ouverture des RDV se situe plutôt au mois de mai.

En dessous une liste des entreprises les plus utilisées par nos clients investisseurs. Cette liste n’est en rien exhaustive mais donne une idée des investissements qui ont été réalisés avec succès

5 meilleures entreprises pour les investisseurs et entrepreneurs étrangers

Investissement par des PME et entreprises internationales

Alors que les grosses PME et entreprises internationales peuvent utiliser la catégorie de visa L pour embaucher des membres d'équipe de valeur dans des bureaux à l'étranger, certaines entreprises trouvent que l'embauche avec le visa E-2 est plus simple : en effet, le visa L-1 est donne pour un an et les conditions sont plus drastiques. Les pétitions E-2 peuvent être utilisées pour tout employé qui partage une nationalité avec le propriétaire majoritaire de l'entreprise (le propriétaire doit être originaire d'un pays signataire du traité). La société doit être enregistrée en tant que société de visa E auprès de l'ambassade du pays de nationalité du propriétaire - l'ambassade traitera à son tour toutes les pétitions E-2. Un employé E-2 doit être embauché en tant que gestionnaire, cadre ou en tant qu'employé ayant des connaissances essentielles.


Franchises

Les franchises sont des choix populaires pour les visas d'investisseur pour plusieurs raisons. Dans de nombreux cas, ils présentent des opportunités d'affaires clé en main. Les investisseurs peuvent accéder à la formation et au soutien du groupe de franchise. Les opportunités de franchise sont également répandues. Par contre, les couts associes sont souvent plus importants, il y aura des royalties a payer et enfin en cas de revente, cela peut s’avérer plus difficile.


Consultant

Les pratiques de conseil ont l'avantage de tirer parti de l'expérience professionnelle du titulaire du visa pour démarrer une entreprise avec des frais d’investissement plus réduits. Il n’en demeure pas moins qu’il faut un investissement substantiel. Cet investissement peut se formaliser par de l’équipement, la location de locaux pour une année, des frais de marketing, la cession de propriété intellectuelle… et Les entreprises de conseil peuvent englober un large éventail de compétences - du développement informatique et logiciel, notamment des consultants en cybersécurité, secteur en pleine croissance mais également des architectes, designers… - le facteur le plus important pour votre application sera le business détaillé qui montre comment vous prévoyez de vous soutenir et de développer votre entreprise et assurer l’embauche de salaries.



Acheter une entreprise existante

Comme les opportunités de franchise, l'achat d'une entreprise existante donne aux entrepreneurs la possibilité d'investir dans une entreprise prête à démarrer et à gagner de l'argent. Avec l'historique financier de l'entreprise en main, les coûts d'investissement et d'exploitation sont faciles à déterminer et à présenter avec votre demande de visa. De plus, les investisseurs peuvent commencer à s'appuyer sur la clientèle existante de l'entreprise. Il faudra tout de même montrer dans le business plan comment vous souhaitez faire prospérer l’entreprise dans le futur.


Le secteur de la restauration

Les investisseurs Français investissent souvent dans ce secteur. Néanmoins c’est un secteur pas toujours facile. Avoir fait de la restauration dans son pays d’origine reste un vrai atout pour manager un restaurant aux USA car c’est un secteur qui reste difficile même si les restaurateurs Français réussissent et perdurent dans la grande majorité des cas.



Featured Posts
Recent Posts
Archive