© 2008 by USAFrance LLC

  • Twitter classique
  • Google+ classique
  • LinkedIn classique

August 21, 2019

Please reload

Recent Posts

L’enregistrement pour la loterie Visa pour la diversité DV-2021 (carte verte) est maintenant ouvert jusqu’au 5 novembre. Pour jouer c’est tout de suit...

October 3, 2019

1/10
Please reload

Featured Posts

Vais-je réussir à lancer, pérenniser mon entreprise et renouveler mon visa aux Etats-Unis ?

February 22, 2019

Oui, excellente question, great question, comme ils disent ici. ET… c’est la question essentielle. Alors, voici une liste de faire et ne pas faire. Votre to do list.

 

1) Réussir aux USA est juste une question de chance.

Oui on me l’a dit. Et bien non. Pour réussir aux USA, il faut se PREPARER, autant, voire plus que si vous lanciez une entreprise dans votre pays d’origine

 

2) On va me prêter de l’argent. On prête facilement aux entrepreneurs aux USA.

Oui et non. Le concept on ne prête qu’au riches s’applique et si vous n’êtes pas un citoyen ou détenteur de la green card, et bien le chemin sera long… Par ailleurs, pour obtenir votre visa investisseur, on va vous demander d’investir vos fonds propres. Donc, non ne comptez pas trop sur des prêts pour démarrer, sauf des prêts ou donations que vous auriez pu obtenir dans votre pays d’origine

 

3) Il me faut au moins UN MILLION pour obtenir mon visa. Et bien NON. Je vais vous renvoyer à nos nombreux posts en la matière mais votre investissement doit être proportionnel au business que vous allez lancer et permettre à votre entreprise de réussir et d’embaucher du personnel Américain à court terme. Donc si vous voulez ouvrir un restaurant 100 couverts haut de gamme à New York, les un million peuvent se justifier. Si vous voulez ouvrir une salle de fitness à San Diego, 100 000 dollars devraient suffire selon votre concept.

 

  1. Comment me préparer

Et bien, je dirais : faites vos devoirs : les États-Unis comprennent une multitude de marchés différents. L’environnement est ULTRA concurrentiel. Il faut donc faire ses devoirs. Néanmoins, l’expansion vers le marché américain est possible, sans compter qu’elle peut rapporter gros quand on sait s’y prendre.

Alors que valider au minimum ?

  • Valider l’État ou vous souhaitez vous implanter : si vous implantez une filiale, choisissez l’Etat ou la ville qui fera plus de sens avec votre industrie. Par exemple San Diego, pour les biotechnologies ou alors la Floride si vous cherchez un Etat avec une taxation favorable et un décalage horaire plus soutenable avec la France.

  • Et si vous venez en famille et que vous détestez le froid, évitez Boston ou Chicago ou allez-y pendant un hiver pour valider que c’est une option qui pourra vous aller.

  • Valider vos capacités financières

Lancer une entreprise aux Etats-Unis peut être couteux et la pérenniser encore plus couteux. On s’attend que tout sera plus facile, mais

  1. Trouver les bons partenaires prend du temps,

  2. Faire connaître son produit prend du temps,

  3. Le budget marketing est souvent bien supérieur aux prévisions,

  4. La logistique est parfois mal estimée car les USA représentent 4 fuseaux horaires, pour aller de Charlotte à San Diego, vous allez faire plus de 3,300 kms…. Par ailleurs, les consommateurs ont l’habitude d’un service ultra sophistiqué, avec la possibilité de retourner son article sans frais pour toute raison… tout cela doit être géré et coûte.

  5. Valider que votre produit est conforme aux réglementations locales

    2. Valider que votre projet est viable


    Si vous venez en tant qu’investisseur pour lancer votre propre entreprise, ayez les connaissances pour le métier et l’entreprise que vous allez lancer. Nous avons vu des personnes avec un background de banquiers, réussir fabuleusement dans la restauration MAIS ils s’étaient préparés au préalable et avaient suivi les formations et fait des stages dans leur pays d’origine (France, Canada Belgique notamment) avant de venir. Se lancer dans un nouveau pays et dans un nouveau métier sans préparation est la meilleure formule pour échouer, et surtout dans le domaine de la restauration>

    Si vous lancez une filiale : faites un business plan, validez la proposition de valeur de votre produit, demander a des personnes sur place aux Etats-Unis de faire votre étude de marché, faites vous guider dans vos démarches par des personnes, des consultants qui ont la connaissance du pays et pourront vous assister pour toutes vos démarches, incluant :

  • Etude de marché

  • Validation de la proposition de valeur de votre produit : oui votre produit vient de France, Belgique… il est fabuleux mais oui les USA sont inondées de produits de France, Belgique et de toutes les parties du monde. Mais si votre produit a vraiment une difference ou repond a un besoin du consommateur, vous avez toutes les chances d’y arriver et dans ce cas, si vous êtes bien préparé, cela peut rapporter gros.

  • Business plan

  • Validation de l’état d’implantation

  • Recherche de partenaires, distributeurs, fournisseurs, logisticiens

    3. Validez votre personnel sur place
     

    Qui va gérer votre société ou filiale ?
    Qui va s’occuper du service après-vente ?
    Qui va s’occuper du marketing sur place ?
    Qui va s’occuper des relations avec les fournisseurs ?
    Des relations avec les distributeurs ???

    Pour tester votre marché, vous pouvez utiliser des « Offices virtuels » qui offriront un service clé en main mais si votre produit commence a bien se vendre, investissez dans une main-d’œuvre qui sera la pour défendre uniquement les intérêts de votre entreprise. Un mixte mêlant des managers du pays d’origine avec du personnel local.

    4 . Bien validez les options de visa : B-1 , E-2. L-1, O, H1-B…..

    vous êtes prêts a vous lancer ou avez besoin d’assistance pour mûrir votre projet : nous contacter : info@reussirusa.com

Please reload

Please reload