© 2008 by USAFrance LLC

  • Twitter classique
  • Google+ classique
  • LinkedIn classique

August 21, 2019

Please reload

Recent Posts

L’enregistrement pour la loterie Visa pour la diversité DV-2021 (carte verte) est maintenant ouvert jusqu’au 5 novembre. Pour jouer c’est tout de suit...

October 3, 2019

1/10
Please reload

Featured Posts

Le visa E-2 aide de nombreux citoyens non-américains à démarrer de petites entreprises

April 7, 2018

 

 

 

Une entreprise peut être approuvée pour un investissement de 90 000 $. Mais satisfaire aux exigences de visa n'est pas facile, et si l'entreprise traverse une période difficile, le propriétaire peut perdre le droit de rester dans le pays.

 

Un non-citoyen des États-Unis peut venir dans ce pays et démarrer une entreprise en vertu d'un visa d'investisseur E-2 traité pour un investissement aussi bas qu'environ 90 000 $. Et ce propriétaire d'entreprise, ainsi que les membres de sa famille, peuvent vivre ici légalement tant que l'entreprise est en activité.

 

Mais satisfaire aux exigences du visa E-2 n'est pas facile, et si l'entreprise traverse une période difficile, le propriétaire peut perdre le droit de rester dans le pays.

 

Tout d'abord, le demandeur de visa doit faire un investissement "substantiel" dans l'entreprise planifiée, selon le Département d'Etat américain, "suffisant pour assurer le bon fonctionnement de l'entreprise".

 

Liam, originaire du Danemark, s'est lancée dans le processus de création d'un magasin de glaces dans le parc commercial de San Diego en 2016.

 

"Vous devez avoir votre entreprise prête a 80% a démarrer les opérations avant de pouvoir postuler", a déclaré Liam, qui, avec son mari et son frère a dépensé plusieurs dizaines de milliers de dollars pour ouvrir le magasin de crème glacée.

 

Et même une petite entreprise, comme un seul magasin de crèmes glacées, doit prouver qu'elle apportera des avantages à l'économie locale en créant des emplois ou par d'autres moyens.

 

"Le gouvernement américain ne s'intéresse pas à ce qu'ils appellent des investissements marginaux - des entreprises qui sont trop petites pour apporter une contribution significative à l'économie américaine", a déclaré un avocat en immigration spécialisé en droit des visas E-2.

 

Un visa E-2 peut être renouvelé tous les deux à cinq ans, mais chaque fois qu'il doit être renouvelé, le propriétaire de l'entreprise peut être appelé à démontrer que son entreprise fournit des avantages économiques.

 

Ce fut un vrai combat pour cette petite société de de rénovation et de design d'intérieur à en Californie, détenue par un couple venu ‘Angleterre et ayant obtenu leur visa depuis déjà plus de 8 an (renouvellement inclus).

 

A la suite de la recession, au lieu des 4 employés initiaux, ils se sont retrouvés avec un seul employés au moment de renouvellement.

 

Malgré tout, le visa a été renouvelé car il laissait entrevoir au travers d’un nouveau business plan soumis que l’entreprise était viable et que le baisse de l’activité était passagère.

 

L'E-2 n'est pas le seul visa qui permet à une personne de venir aux États-Unis pour démarrer une entreprise, mais elle est moins chère que d'autres. Le montant de l'investissement dépend du type d'entreprise qui est en cours de démarrage, et bien qu'il n'y ait pas de règle établie, il vaut mieux prévoir un minimum d’investissement de 100,000 USD.

 

Le visas E-2 est vraiment pour les petites entreprises.

 

En comparaison, le visa d'investisseur immigrant EB-5 exige un minimum de 500 000 $ bientôt $1 000 000 et a des critères beaucoup plus rigides concernant les effectifs. Mais il fournit un chemin vers une carte verte et une résidence permanente.

 

L'E-2 est destiné à ce que le Département d'Etat appelle "les visiteurs temporaires". Et les enfants des détenteurs d'un visa E-2 ne peuvent pas rester dans le pays une fois qu'ils atteignent l'âge de 21 ans, sauf s'ils ont droit à un autre type de visa.

 

Au cours des dernières années, des projets de loi ont été proposés pour permettre aux détenteurs d'E-2 d'obtenir éventuellement la résidence permanente. Contactez nous pour plus d’informations : info@reussirusa.com

 

 

Please reload

Please reload