© 2008 by USAFrance LLC

  • Twitter classique
  • Google+ classique
  • LinkedIn classique

August 21, 2019

Please reload

Recent Posts

L’enregistrement pour la loterie Visa pour la diversité DV-2021 (carte verte) est maintenant ouvert jusqu’au 5 novembre. Pour jouer c’est tout de suit...

October 3, 2019

1/10
Please reload

Featured Posts

Les USA ouvrent le marché Cubain

February 16, 2016

 

 L'administration d'Obama vient de permettre l'installation de la première usine Américaine a Cuba depuis 50 ans.

L'usine sera la propriété de deux homme de l'Alabama, qui vont assembler plus de 1000 tracteurs par année, a vendre au fermiers Cubain. 

La trésorerie Américaine vient de notifier Monsieur Horace Clemmons et Saul Berenthal qu'ils peuvent légalement s'installer dans une zone économique désignée par le gouvernement Cubain pour attirer des investissements étrangers. 

 

Les officiels Cubain ont annoncé publiquement leur soutien pour le projet. Ils s'attendent a construire des tracteurs dans le premier quart de 2017. 

"Tout le monde veut vendre quelque chose a Cuba, et ce n'est pas ce qu'on essaie de faire. On examine les problèmes de Cuba, et on a vu les problèmes les plus important a résoudre." dit Clemmons. "On croit qu'on peut s'aider dans le long terme, et prendre des initiatives qui sont avantageuse pour les deux pays."

L'usine qui coute entre 5 et 10 millions sera le premier investissement Américain, depuis la prise de pouvoir de Fidel Castro en 1959. Fidel Castro a confisqué des propriétés d'une valeur de quelques milliards de dollars. La confiscation a provoqué un embargo contre Cuba, qui a arrêté tout le commerce avec l'île. 

La permission a été facilitée par la collaboration du Président Obama et Raul Castro le 17 Décembre 2014, en promettant de réparer les relations diplomatiques et commerciales. 

Depuis Obama a pris des actions executives pour ajouter des exceptions dans l'embargo, permettant les premières opérations commerciales au port de Mariel, et dans la zone économique spéciale a 30 miles a l'est de Havana. 

 

L'administration de Obama veut rendre les ouvertures envers Cuba irreversible par des administrations future, pour donner de l'espoir pour le futur. 

L'usine de tracteurs au nom Oggun inspiré par un dieu Cubain, va assembler des tracteurs avec 25 pièces. Les tracteurs seront facile a maintenir et couteront moins de 10000 dollars. Clemmons et Berenthal croient qu'ils peuvent vendre des centaines de tracteurs, parce que les fermiers peuvent financer l'achat avec l'aide de familles a l'étranger et par des ONG. 

"Les deux pays ont eu les pires relations possible pendant 60 ans, et je veux faire ce que je peux pour rendre la communication plus facile." dit Berenthal, qui est né Cubain. Il est semi-retraité et ex ingénieur informaticien. Il a quitté Cuba a l'age de 16 ans. Il a rencontré Clemmons en Alabama, ou ils travaillaient pour IBM dans les années 1970. Ils ont quitté IBM pour commencer une entreprise de caissier électronique, qui a fait un chiffre d'affaire de 30 millions de dollars par année. En 1995 ils ont vendu l'entreprise pour une somme qui les a permit de quitter le travail. 

Entre les deux, et les investisseurs, ils ont assez de capital pour commencer la construction dés que le gouvernement Cubain les donne le feu vert. 

 

Berenthal est optimiste et dit qu'il a des ambitions d'exporter les tracteurs a d'autres pays d'Amérique latine, qui ont des tarifs d'importations très bas pour les produits Cubain, ce qui va rendre les prix compétitif. Ils s'attendent a une marge de profit de 10 a 20 pour cent. 

Ils veulent importer des pièces des USA pendant les trois premières années, mais veulent commencer a produire les pièces a Cuba après. Ils s'attendent a employer 30 Cubains au debut, et ont des ambitions d'en employer 300 au bout de 5 ans. 

 

Ils vont distribuer des manuels de reparations pour permettre au Cubains de maintenir les tracteurs a bon prix. Ils veulent aussi produire des pièces universelle compatible avec d'autres machines. Ces autres machines seront des excavateurs, rétrocaveuses, et des chariot élévateurs. Ces machines sont nécessaire pour reconstruire l'infrastructure Cubaine qui souffre des 60 ans de communisme. 

Les USA continuent d'ouvrir des marchés au commerce avec l'ouverture a Cuba, et les traités avec l'Asie. Ceci est favorable pour les entreprises qui veulent devenir global en s'implantant aux USA. 

 

 

 

Please reload

Please reload